Les portes de l’esprit : un livre d’Olivier Bernard à paraître cet automne

Olivier Bernard est auteur d’un livre sorti récemment : « Les lueurs célestes ».
Depuis toujours, l’Homme observe des choses étranges dans le ciel. Les personnes qui se passionnent pour ce sujet sont souvent qualifiées de marginales…
Mais après tout, ne sont-ce pas des croyances à respecter au même titre que les religions ? Comment affirmer que l’on connaît la vérité au sujet des mystères des cieux ?
Olivier Bernard en a fait l’étude et nous propose, dans cet ouvrage, des pistes de réflexion pour changer la vision populaire du « phénomène OVNI ».

La curiosité intellectuelle, la liberté de ton et d’esprit caractérisent l’auteur. En sa compagnie, nous nous glissons dans la peau de chercheurs : chercheurs de vérité, pionniers loin des sentiers battus pour explorer l’inexplicable.

Interview clé en main

Pourriez-vous nous parler un peu de vous, quel est votre parcours ?

Bonjour et ravi de partager à mon tour cette interview avec vous.
Après une scolarité classique et peu studieuse dans la banlieue ouest Parisienne, il a été détecté très tôt chez moi des dons certains pour le dessin. C’est ainsi que j’ai intègre l’Ecole Supérieure d’Art Moderne à Paris 16 que je quittera prématurément sans aucun diplôme et découvrirai une nouvelle passion, la photographie.
Désireux de plonger dans la vie active, j’ai enchainer de nombreux « petits boulots ».
Vendeur en centre commercial, ambulancier, vendeur en papeterie ou bien plus tard agent de sécurité incendie j’exercerai aussi les fonctions d’assistant commercial grands-comptes dans une société gazière, assistant de production dans la publicité, Huissier d’un ministre de la république ou aujourd’hui greffier de justice.
En fait, je suis un rêveur, un curieux à n’en pas douter qui a soif d’apprendre, de savoir et après un service militaire à mes 19 ans pendant la guerre du Golfe je continue de toucher à tout, essaye, expérimente et ne me satisfait pas de ce qui est acquis par tout le monde.
Me passionnant pour le phénomène ovni et les distances de notre univers, les phénomènes paranormaux, tous les mystères non résolus ou les contradictions de ce monde, je m’attèle sinon à les résoudre, à en savoir plus sur tous les sujets.
Je suis comme Paul Valéry en fait, je pense que le diplôme est l’ennemi mortel de la culture.

Quels sont les livres que vous avez déjà publié et sur quel sujet?

« Les portes de l’esprit » auquel vous avez bien voulu participer sera le premier dans ce genre cet automne 2021 et c’est pourquoi j’ai mis tant de temps à l’écrire afin non seulement de recueillir les meilleurs témoignages mais aussi, à défaut d’être exhaustif, être le plus précis possible. Au lieu de dire quels discours/pratiques/savoirs sont marginaux et lesquels ne le sont pas, au lieu de qualifier ces disciplines de « croyances », ce livre propose de décrire les façons dont les différents acteurs engagés dans des controverses sur ces « para sciences » non seulement discutent ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas mais redéfinissent aussi et sans cesse les critères de la preuve
Il sera précédé dans un mois environ des « Lueurs célestes », un livre sur le phénomène Ovnis et sachant que ces personnes sont catégorisées de façon systématique comme des dérangés mentaux, marginaux ou illuminés, verront que toutes affirmations, révélations ou découverte dans ce sens seront étouffées dans l’œuf. D’abord par les croyances populaires et bien plus tard par les états et les religions. J’ai dans ce livre aussi contourné les à priori pour être le plus précis et proche des érudits que des novices possible.

De quoi parle votre nouveau livre?

Les ouvrages et auteurs sur le sujet des Ovnis et de la vie extraterrestre sont très nombreux et les chercheurs américains ne sont pas les seuls à s’être penchés sur l’histoire des ovnis. C’est pourquoi, j’ai abordé le phénomène de façon différente, à travers la religion mais aussi les états et le socio psychologique qui peut entourer nombre de ces récits.

Selon vous, quels sont les documents les plus convaincants ?

Si vous parlez du paranormal, de la voyance et associés, « Le livre des esprits » de Franz- Anton Mesmer est sans doute le plus fourni et le premier ouvrage de référence mais l’on peut citer aussi le marquis de Puységur ou encore Charles Fourier et Swedenborg.
Les travaux de l’IMI dont la devise est  » le paranormal nous n’y croyons pas, nous l’étudions » ainsi que les travaux de Frederick Myers, les publications de James (1889), Marillier (1889) et A.T. Myers (1889). Ils sont nombreux en fait.
Pour l’Ufologie, Pierre Lagrange est une référence mais aussi le CNRS et tous les rapports de pilotes professionnels sont passionnants.

Quels sont les sujets dans le domaine du paranormal qui vous intéressent le plus?

Aucun en particulier dans la mesure où ils m’épatent tous !
Que ce soit les sensations de froid ou de mal-être indiquant la présence d’une entité, la clairvoyance, la parapsychologie avec sa maitrise des éléments à distance, la voyance et médiumnité pure demandent tous des capacités particulières, de prédispositions à des dons non demandés, ces personnes démontrent bien que nos connaissances, celles que nous prenions pour acquises dépassent de loin tout ce que nous avons encore à découvrir.

Quels sont vos projets après ce nouveau livre?

Lorsque « Les portes de l’esprit » sera publié, je terminerai un troisième livre déjà commencé et sans aucun rapport avec les deux autres.
Plus léger si je puis dire même si il m’a demandé autant, sinon presque plus de recherches car j’aborde au sein  » De la folle histoire des transports Parisiens » tout ce qui a roulé dans Paris et sa banlieue depuis 1800 à nos jours.
Tramways, bus, métro, vélo, voitures… à travers les âges et à travers le regard des personnes qui les utilisaient.

Quels livres aimez-vous lire?

« Vipère au poing » de Hervé Bazin est le premier qui me vient à l’esprit et m’a laissé un souvenirs impérissable.
Les histoires vraies également telle que « Les survivants », cette équipe de rugby crashée dans les Andes et je ne délaisse pas quelques bandes dessinées aussi.

Où peut-on se procurer votre ouvrage?

Partout, Fnac, Amazon, Decitre, Libraires, Babélio..etc..

Résumé Les Portes de l'esprit

Des voyants, des fantômes, des personnes qui les chassent, des portes qui claquent et des objets en lévitation.
Non vous n’êtes pas au sein d’un conte fantastique mais bien au cœur de l’étrange et de l’insaisissable.
Je vais tenter à travers cet ouvrage d’ouvrir les portes de votre esprit en allant chercher dans les recoins les plus isolés de vos certitudes des faits et phénomènes impalpables. Je suis allé à la rencontre de professionnels inconnus ou reconnus, le CNRS, l’IMI, la médecine et recueilli leurs témoignages.
La tentation de la censure prend parfois le pas sur la mission encyclopédique que j’aborde ici car il s’agissait pour moi de compléter l’enquête théorique et souvent farfelue par quelques éclairages concrets.
Questions d’autant plus cruciales que l’ésotérisme fédère un public nombreux, parfois spécialisé, aux attentes duquel j’espère répondre fidèlement.
Sans certitudes absolues ni doute exacerbé, je vous invite à un voyage dans une dimension inconnue aux confins de vos rêves, aux limites de votre acceptation à travers des récits vérifiés qui vont remettre en cause ce que vous preniez pour acquis.

Biographie d'Oliver Bernard

Après une scolarité classique et peu studieuse dans la banlieue ouest Parisienne, il a
été détecté très tôt chez Olivier des dons certains pour le dessin.
C’est ainsi qu’il intègre l’Ecole Supérieure d’Art Moderne à Paris 16 qu’il quittera prématurément sans aucun diplôme et découvrira une nouvelle passion, la photographie.
Désireux de plonger dans la vie active, il enchainera les petits boulots.
Vendeur en centre commercial, ambulancier, vendeur en papeterie ou bien plus tard agent de sécurité incendie il exercera aussi les fonctions d’assistant commercial grands-comptes dans une société gazière, assistant de production dans la publicité, Huissier d’un ministre de la république ou greffier.
Olivier est un rêveur, un curieux à n’en pas douter qui a soif d’apprendre, de savoir et
après un service militaire à ses 19 ans pendant la guerre du Golfe il continue de toucher à tout, essaye, expérimente et ne se satisfait pas de ce qui est acquis par tout le monde. Se passionnant pour le phénomène ovni et les distances de notre univers, les phénomènes paranormaux, tous les mystères non résolus ou les contradictions de ce monde, Olivier va s’atteler sinon à les résoudre, à en savoir plus sur tous les sujets.
Olivier est comme Paul Valery, il pense que le diplôme est l’ennemi de la culture.